La multiplication


Si la reproduction des orchidées est affaire de professionnels, il existe, cependant, une manière très simple de multiplier les plantes à la portée du débutant:
la multiplication végétative. Cela se pratique au moment du rempotage. Au lieu de rempoter une plante trop importante dans un grand pot, il est préférable d’en obtenir deux de taille moyenne.

Pour cela, il faut se procurer:

  • du fongicide,
  • du rootone,
  • du substrat différent,
  • un couteau bien affûté et passé la flamme,
  • un nouveau pot.

Il y a plusieurs types de multiplication végétative

  • Chez une orchidée sympodiales possédant au moins six pseudo-bulbes
  • Couper le rhizome en laissant un minimum de trois pseudo-bulbes à chaque partie. Passez du fongicide sur les plaies. Nettoyez et rempotez normalement la partie possédant la nouvelle pousse. Tenez-la à l’ombre et bassinez-la copieusement jusqu’à l’apparition de jeunes racines puis d’une nouvelle pousse.

  • Chez une plante monopodiale trop haute
  • La division est beaucoup plus difficile et reste affaire de spécialistes.

  • Enfin, le repiquage de kekii